I. LE PARTI

YELEMA est issu du regroupement de plusieurs organisations associatives, de citoyens et de partis politiques de divers horizons qui on tous à cœur d’apporter un renouveau à l’action politique et à la vie publique dans notre pays, le mali. Partageant l’avis de la majorité des maliens, nous regrettons les différents fléaux qui gangrènent notre société et qui sont à l’origine des nombreuses difficultés de nos compatriotes : cherté de la vie, chômage massif des jeunes, éducation en panne, corruption et comportements négatifs de nos responsables… Les maux sont tellement nombreux au point que le citoyen moyen ne croit plus à notre pays, ne respecte plus l’État et encore moins les autres citoyens.

YELEMA croit au mali et estime qu’il a de grandes potentialités qui peuvent lui permettre de sortir de sa situation actuelle et de jeter les bases d’une nouvelle ère de progrès au bénéfice de tous les maliens. Une nouvelle ère ou chaque malienne et chaque malien aura des chances réelles pour être soigné, éduqué, formé, avoir une occupation, obtenir des revenues pour se prendre en charge et prendre en charge ses proches.

YELEMA a besoin de toutes les maliennes et de tous les maliens pour réaliser cette nouvelle ère. Dans cette optique, il souhaite partager ses valeurs avec tous et présenter ses ambitions a tous.

II. SES  VALEURS

YELEMA veut promouvoir certaines valeurs et est convaincu que si demain le Mali fonctionnait dans  le cadre de leur strict respect, le pays avancerait.

1)      LE LEADERSHIP JEUNE

Pour que le leadership du pays corresponde mieux à la population qui est jeune dans une grande majorité. Pour que des jeunes leaders dans les différents domaines (politique, économie, administration, société civile…) fassent progresser le pays par leur esprit d’ouverture, leur maitrise des nouvelles méthodes de gestion et des technologies, par leur énergie et leur compétences. Pour que des hommes neufs avec un œil neuf et un esprit de changement puissent faire avancer le pays comme nous le souhaitons.

2)      LA VÉRITÉ ET LA TRANSPARENCE

La gestion de toutes les affaires publiques doit privilégier la vérité pour que la confiance soit instaurée  entre la base et le sommet. La gestion publique et les relations entre la population et les responsables doivent être assurées dans la transparence absolue. Chaque élu, chaque dirigeant, devra dire ce qu’il possède, ce qu’il fait, pourquoi il le fait, et cela à chaque occasion. Il faut changer l’image du politicien et de la politique par la vérité et la transparence afin que le visage du pays change.

3)      LA RESPONSABILISATION DE LA BASE

Les cellules de base de YELEMA sont les premiers propriétaires du parti, sont politiquement autonomes, choisissent librement leur leader et tous leurs candidats. Il n’y a pas de candidat imposé par le sommet et tout responsable du parti est d’abord un leader de base. Seul des leaders ayant une base feront avancer le pays, car ils ne seront pas coupés des réalités de terrain. Seule une base vivante fera avancer le parti et l’amener à défendre les intérêts de la population.

4)      L’INTÉRÊT PUBLIC SUPÉRIEUR AUX INTÉRÊTS PRIVÉS

Le responsable doit toujours privilégier le groupe, la communauté, le pays à un individu, quelque soit son rang ou ses moyens. Nous devons mettre le groupe au-dessus de nous-mêmes et savoir que quand le groupe se porte bien, nous nous porterons bien. Il ne peut y avoir de bonheur ni de quiétude individuelle si la masse autour n’est pas épanouie. L’homme n’est rien sans la communauté.

5)      A CHACUN SELON SES MÉRITES

Chaque citoyen doit obtenir ce qu’il mérite sans qu’il ne soit obligé de payer quelque chose ou de faire jouer une relation. Les emplois, les marchés publics, les responsabilités doivent être donnés au plus méritant quelque soit son rang social, ses moyens financiers, ses relations… YELEMA va se battre pour que tout citoyen puisse obtenir ce qu’il mérite même si c’est contre les intérêts du parti. YELEMA va garantir l’égalité de chance à tous les niveaux et pour chaque citoyen.

III. SES AMBITIONS

YELEMA gouvernera notre pays dans le strict respect de ses valeurs. II est indéniable que le jour ou notre pays sera géré dans la transparence et la vérité, avec une plus grande considération et un plus grand soutien à nos régions, cercles et communes, avec un leadership rajeuni faisant une meilleure place aux jeunes, ou chaque citoyen obtiendra ce qu’il méritera à la sueur de son front et dans l’intérêt public exclusif, le Mali redeviendra le Mali. Ce pays et cette nation respectés par tous et partout.

YELEMA a la volonté et l’ambition de faire de notre pays une terre de progrès pour chaque malien. II va défendre les idées qui sont destinées à réaliser cette ambition en accord avec les principes déjà énoncés.

1)      UN  ÉTAT EFFICACE

YELEMA veut que notre État protège le malien. Qu’il l’encadre et le serve tout en restant impartial, équitable, visible pour qu’on le respecte. L’État organise le pays pour que chacun obtienne ses droits et exécute ses obligations. YELEMA veut que notre État crée les conditions pour que chacun puisse s’épanouir. La sécurité, particulièrement au Nord, la justice, l’administration au service du citoyen, la performance des services publics… sont les priorités de YELEMA.

2)      UN MALIEN DE TYPE NOUVEAU

YELEMA s’emploiera à ce que le malien connaisse son pays et se connaisse. Qu’il soit soigné, éduqué, formé pour pouvoir se prendre en charge. Qu’il joue son rôle dans le progrès de la collectivité. Qu’il soit ouvert au monde et y puise toute possibilité qui va l’aider et aider le pays. La santé, l’éducation, la formation, l’emploi et particulièrement celui des jeunes, mais aussi et surtout la culture, la préservation de nos traditions figurent parmi les domaines  privilégies.

3)      UNE SOCIETE JUSTE

La place de la religion dans notre pays comme facteur de stabilité et de réalisation individuelle et collective est à préserver dans le cadre d’une laïcité renouvelée. Les rapports entre les maliens, notre considération et nos liens avec les dépositaires de nos traditions et de nos cultures, la protection de nos us et coutumes et des personnes âgées dans la vie de tous les jours figurent parmi les axes significatifs de la politique sociale de YELEMA. YELEMA sait le rôle prédominant de l’harmonie sociale dans l’essor économique. Le parti fera en sorte que la société malienne se base sur ses racines en les fortifiant pour s’ouvrir au monde en acteur maitre de son destin en mettant en place un nouveau contrat social au bénéfice de chaque malien.

4)      DES RICHESSES SUFFISANTES ET EQUITABLEMENT REPARTIES

YELEMA libérera les énergies du malien et de la société malienne pour que toutes nos potentialités soient mises en valeur dans la quête de la richesse. La liberté d’entreprendre et la récompense des initiatives créatrices de riche seront de mise. Le soutien aux opérateurs économiques notamment dans les domaines agro-industriels et de création de valeur ajoutée, l’amélioration conséquente de l’environnement des affaires, le retrait de l’Etat et des agents publics de tous les domaines marchands, le soutien  aux infrastructures (énergie, communication, routes et voies de transports, espaces aménagés pour la production…) et la transparence absolue pour bannir la corruption seront quelques actions que le parti compte lancer.

5)      UN MALI MIEUX PRESENT SUR LE CHANTIER DE L’INTEGRATION

YELEMA entend faire jouer par notre pays un rôle de pionnier dans l’intégration régionale et africaine en sortant des paroles et en engageant des actes symboliques et éloquents. YELEMA soutiendra le concept de pays frontière pour que nos zones frontalières soient des points d’union et non des zones de séparations (postes de contrôle conjoints, union des collectivités voisines, équipements collectifs communes, libres circulations des populations frontalières…). YELEMA entend nouer avec un ou plusieurs pays des relations de cogestion de certains secteurs (défense, sécurité, affaires étrangères, entreprises publiques communes…). YELEMA soutient les infrastructures communes entre pays, géré de manière collégiale comme l’OMVS pour le barrage de Manantali.

Compte rendu

Dernier compte rendu Parti YELEMA en cours
CR N 012-2017
Document de Presse d
CR N 015-2017
RESULTATS DES ELECTI
Date de la prochaine réunion du CEC:

NOTES DU PRÉSIDENT MARA

INEDITS: Quelques articles du Président Moussa Mara sur la problématique de l'immigration illégale, les accords de paix et la laïcité à lire sur yelema.net ___________________
LAICITE  97
Notes du Président Mara
Nos Soldats, Ces Héros Oubliés  77
Notes du Président Mara
TRIBUNE DE MOUSSA MARA SUR LES AUTORITES INTERIMAIRES: FAISONS ATTENTION
Notes du Président Mara
LA RELIGION COMME REMPART A L'EXTREMISME RELIGIEUX
Notes du Président Mara

NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK